Rencontres professionnelles à Bruxelles: Les médias de l’information

En janvier 2019, lors d’un temps de travail du groupe d’Appui du Pôle Média national des Ceméa, nous avons fait un état des lieux, un partage de nos pratiques et une liste questions concernant nos approches de l’éducation aux médias de l’information. Une formation sur cette thématique s’est déroulée à Amiens à la même période permettant un regards croisés sur nos rapport à l’information, les besoins de formation des publics que nous identifions, le journalisme à l’heure des réseaux sociaux… avec la participation de : Martin Culot (médias-animation-Belgique) co-auteur du site theorieducomplot.be,  Sophie Jehel ( Université Paris 8 Saint-Denis – Chercheure au Laboratoire CEMTI), Valérie Rohart – Journaliste, François Laboulais- Pôle Médias national des Ceméa et 15 militants formateurs du réseaux des Ceméa. Ce rendez-vous s’inscrivait dans un projet soutenu par le Ministère de la Culture.

Ce séjour d’étude à Bruxelles poursuit l’ambition de continuer nos travaux sur l’éducation aux médias de l’information, et est financé dans le cadre d’Erasmus+.

 

 

Engagés depuis plus de 10 ans dans les projets européens, les CEMEA développent une stratégie d'ouverture à l’Europe et à l’international dans le cadre de formation et de coopération autour de dispositifs variés, cohérents et complémentaires : des projets de mobilités avec les programmes Leonardo, OFAJ et SVE, des projets de coopération avec les programmes Comenius et Grundtvig ou des projets multilatéraux. La réflexion politique et pédagogique s’est appuyée sur cette question de départ : quelle est le sens de la dimension européenne dans la formation professionnelle ? Et comment l’articuler avec le travail sur l’animation au niveau local ? Les CEMEA ont placé au cœur de cette stratégie l’éducation au monde, à la citoyenneté .
Le Pôle Europe et International de l'Association nationale des Ceméa

Quelques temps forts

Rencontre avec l’équipe Ceméa Belgique  le 13 juin 2019, échange de pratiques

Par Julien Lejeune

 Les C.E.M.E.A de Belgique, représentés par Alain Buekenhoudt et Chala Dam, commencent leur questionnement sur les enjeux éducatifs liés aux pratiques médias-numériques. Lors de ce temps, nous présentons trois démarches éducatives et leurs ressources pédagogiques mises en œuvre dans le réseau Ceméa français .
– Le dispositif régional « éducation aux écrans » . Depuis 10 ans, ce dispositif propose à des élèves de secondes de Normandie, d’interroger leurs rapports avec les réseaux sociaux et les effets sur leur vie privée et public, leur e-réputation, l’économie, les risques… Une des activités  du dispositif est présentée permettant aux jeunes de s’interroger sur leur choix de publication, en appui d’une série d’images types.
– Le dispositif D-clics numériques. Plus précisément le “Parcours vidéo” (et ses applications) permet de jouer avec le sens de l’image et du son, d’expérimenter des éléments d’écriture audiovisuelles sur des enjeux de montage, d’association son-image et autres éléments de base de l’écriture vidéo.
– L’éducation aux médias de l’information. Cette démarche de formation est composée d’ateliers abordant le sens de l’information aujourd’hui, le cadre légal de la liberté d’expression, la compréhension du travail de journaliste et le rapport avec les citoyens. Ce travail est construit par le Pôle Médias des Ceméa en associant des journalistes et des spécialistes de l’éducation aux médias.

Chacun de ces temps de présentation étaient suivis d’un temps d’échange afin d’identifier ce qui enrichir le projet de nos homologues belges concernant les médias de l’information et les pratiques numériques, et affiner leurs visions des enjeux éducatifs en fonction des publics accompagnés et formés. Certaines de nos ressources semblent directement ré-exploitables, alors que d’autres devront s’adapter à leurs réalités de terrain.

Rencontre avec l’équipe Média-Animation

Par Sébastien Jolivet

Daniel Bonvoisin (responsable de l’équipe permanente) et Martin Culot (formateur de l’association) nous ont accueillis dans leur locaux,  à l’association Média-Animation Communication et Education.

Média Animation emploi environ 40 personnes pour ses deux pôles d’activité ; un pôle Education aux médias et une agence de communication. Le pôle Education s’attache à la partie conception de formations et création de ressources pédagogiques, l’agence est chargée de développer des objets numériques, films, sites, médias divers… Média Animation est principalement financé par des fonds publics de la communauté