Quiz – Réseaux sociaux, où en êtes-vous ? Testez vos connaissances

L’objectif d’une éducation aux médias et à l’information est de permettre aux élèves d’exercer leur citoyenneté dans une société de l’information et de la communication, former des “cybercitoyens” actifs, éclairés et responsables de demain. La responsabilisation des jeunes dans leurs usages numériques est un enjeu majeur d’éducation.

Avec le soutien du ministère de la Culture
(Secrétariat général / Service de la coordination des politiques culturelles et de l’innovation)

 

 

 

 

 

 

 

La Région Normandie (en partenariat avec les Ceméa, le Rectorat, la DRAAF et Canopé) propose aux lycéens et apprentis un dispositif d’Education Aux Ecrans. Environ 75 établissements normands et 8500 jeunes participent chaque année à ce dispositif (lycées généraux et professionnels, CFA, MFR et lycées agricoles).

Consultez les ressources complémentaires sur le sujet sur YAKAMEDIA, la médiathèque en ligne des Ceméa.

Et-vous, concernant les réseaux sociaux, où en êtes vous ?

Testez quelques connaissances avec ce quiz de 35 questions, classées en 7 séries thématisées.  Il s’adresse aux jeunes de plus de 13 ans… et aux adultes.

(Les éléments de ce quiz s’appuient essentiellement sur l’enquête menée dans le cadre de l’Observatoire des pratiques numériques des jeunes, dans du dispositif Education Aux Ecrans en Normandie)

Avant de commencer chaque série du quiz, consultez le panneau de l’exposition  “Réseaux sociaux, où en êtes-vous ?”… ça vous donnera des pistes.

 

Série 1- Gérer son profil et son identité numérique

Parce qu’il fait partie de sa vie la plus privée, on oublie parfois qu’Internet est un ESPACE PUBLIC. Les données publiées non protégées sont accessibles à tous, et potentiellement diffusables partout et pour longtemps… voire revendues à des sociétés. La protection des données personnelles est un des enjeux majeurs de protection de la vie privée des citoyens.

0%

1- Quels sont les trois réseaux sociaux de communication les plus utilisés par les 13-17 ans ?

Merci de sélectionner 3 réponses correctes

Exact ! Faux !

Le premier est Snapchat (84 %) - 2: Instagram (72%) - 3: Facebook (38%) - 4: Twitter (30%) - 5: Tik Tok (13%) - Bon, nous sommes d'accord, si Snapchat est le réseau le plus utilisé par les jeunes... les autres ne sont pour autant pas abandonnés !

2- Mon profil sur internet, c'est...

Exact ! Faux !

Mon profil sur internet, c'est toutes les informations me concernant - Chacun doit désormais gérer une identité numérique constituée des informations, des contributions qu’il ou elle laisse sur le net - Par exemple, bien choisir les informations de son profil pour se décrire, se construire une image favorable auprès des autres - L’identité numérique, c'est: qui on est, qui on connait, ce que l'on fait, où on est,... et bien plus d'informations encore !

3- Supprimer son compte Facebook est immédiat

Exact ! Faux !

Il est désactivé mais pas supprimé ! Facekook ne vous lâche pas aussi facilement ! Pendant un délai, le compte reste actif. Consultez les conditions d'utilisation de Facebook pour en savoir plus.

4- La e-réputation, c’est …

Merci de sélectionner 2 réponses correctes

Exact ! Faux !

La e-réputation est une grande partie de l’identité numérique. Connaitre sa e-réputation, c’est connaître l’image que nous renvoyons, savoir ce qui est dit de nous par les autres. La démarche est de chercher son nom sur les moteurs de recherche et regarder les résultats. Une partie des informations trouvées est importante car difficilement maîtrisable. Souvent les premiers résultats sur votre nom ne seront pas vos propres réseaux sociaux mais des articles qui parlent de vous.

5- Quel âge doit-on avoir pour s'inscrire sur Facebook ?

Exact ! Faux !

Pour s'inscrire sur Facebook, il faut avoir 13 ans. Facebook applique le droit américain avec la loi COPPA (Children’s Online Privacy Protection Act) qui interdit aux sites de recueillir des données d’enfants de moins de 13 ans, sans le consentement parental. Et c'est bien la collecte des données qui intéresse Facebook !

Merci d'avoir participé, continuez avec les autres séries

Exact ! Faux !

Série 1 - Gérer son profil et son identité numérique
C’est un sujet à découvrir !
Prenez en mains la gestion de votre identité numérique. Mieux comprendre des enjeux, c'est gérer positivement votre « présence » sur le net !
C’est un très bon début !
Explorez davantage le sujet. L’identité numérique c’est aussi ce que l’on découvre de vous sur le net, gérer positivement votre « présence » sur les environnements numériques.
Très bien !
Vous semblez avoir des connaissances sur le sujet. Continuez à être curieux et partagez votre savoir autour de vous !

 

 

Série 2- La protection des données personnelles et les traces

Parce qu’il fait partie de sa vie la plus privée, on oublie parfois qu’Internet est un ESPACE PUBLIC. Les données publiées non protégées sont accessibles à tous, et potentiellement diffusables partout et pour longtemps… voire revendues à des sociétés. La protection des données personnelles est un des enjeux majeurs de protection de la vie privée des citoyens.

0%

1- Le règlement général sur la protection des données (RGPD) autorise un site internet à utiliser les données personnelles des internautes de moins de 15 ans.

Exact ! Faux !

En France, l’âge retenu est de 15 ans : les enfants de 15 ans ou plus peuvent consentir eux-mêmes au traitement de leurs données fondé sur le consentement dans le cadre des services de la société d’information. En-dessous de 15 ans, la loi « Informatique et Libertés » impose le recueil du consentement conjoint de l’enfant et du titulaire de l’autorité parentale.

2- Quel est le mot de passe le plus sécurisé ?

Exact ! Faux !

Pour être le plus sûr possible, un mot de passe doit comporter des lettres en majuscule et en minuscule, des chiffres et des caractères spéciaux. Évitez d'utiliser les informations personnelles et les mots courants. Et surtout, n'utilisez pas le même mot de passe pour tous vos comptes !

3- Une donnée personnelle est une information qui permet d'identifier une personne physique, directement ou indirectement.

Exact ! Faux !

Il peut s’agir d’un nom, d’une photographie, d’une adresse IP, d’un numéro de téléphone, d’un identifiant de connexion informatique, d’une adresse postale, d’une empreinte, d’un enregistrement vocal, d’un numéro de sécurité sociale, d’un mail, etc.

4- Qu'est-ce qu'une recommandation Hadopi ?

Exact ! Faux !

Hadopi est la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet. Une recommandation est un message d'avertissement transmis par la Commission de protection des droits de l'Hadopi pour vous informer de votre manquement à votre obligation de surveillance de votre accès Internet. Elle vous avertit des sanctions encourues ainsi que de l’existence de moyens de sécuriser votre connexion. Seuls les agents habilités et assermentés de l’Hadopi ont accès à vos données. Votre identité reste confidentielle.

5- L'accès, la rectification et la suppression de vos informations constituent un droit en France. Pour le faire appliquer, vous devez...

Exact ! Faux !

La procédure consiste dans un premier temps à prendre contact avec le responsable de la base de données ou webmaster dont les coordonnées doivent être accessibles. S’il n’y a pas de réponse après un mois, il est possible de saisir la CNIL.

Merci d'avoir participé, continuez avec les autres séries

Exact ! Faux !

Série 2 - Protection des données personnelles et les traces
C’est un sujet à découvrir !
Les données personnelles et les traces laissées sur Internet sont pour vous une nouveauté. Posez-vous d’autres questions…et soyez curieux. Vous découvrirez tout un monde de la face cachée d’Internet et quelques bonnes pratiques utiles pour bien gérer vos outils numériques.
C’est un début !
Les données personnelles et les traces laissées sur Internet sont encore pour vous des sujets à explorer. Vous découvrirez tout un monde de la face cachée d’Internet ! Et vous apprendrez quelques bonnes pratiques pour limiter les intrusions dans votre vie privée.
Très bien !
Vous semblez avoir des connaissances sur le sujet. Continuez à être curieux et partagez vos connaissance autour de vous !

 

 

Série 3- Les amis et groupes sur les réseaux sociaux

La course aux amis, on n’y gagne pas forcément. Quelques questions simples sont à poser: finalement, c’est quoi « un ami » à l’ère des réseaux sociaux numériques et des applications, Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, Google+… ? Tous ces « amis » sont-ils du même niveau d’amitié ? Est-ce que l’on prend toujours le temps de constituez des listes séparées d’amis pour mieux gérer notre communication ? Comme en dehors des réseaux sociaux, il faut savoir dire « non » ! On peut ne pas vouloir être ami avec quelqu’un, ou avec les amis des amis !

0%

1- Un ami vous envoie un mail en anglais avec des photos. Faut-il ouvrir ce mail ?

Exact ! Faux !

Il vaut mieux vérifier auprès de cet ami si le mail vient bien de lui. Vigilance, vous pouvez recevoir des messages en provenance d’un mail piraté qui utilise les contacts ou le compte usurpé d’une de vos connaissances. Observez les détails inhabituels, l’utilisation de l’anglais, la raison des pièces jointes, l’objet du message, etc.

2- Un lycéen a environ 210 amis sur Facebook ?

Exact ! Faux !

Oui, et environ 190 amis pour un collégien. Au delà du nombre d'amis, ce que l'on peut en dire, il n'y a rien à gagner à la course au nombre d'amis, il faut savoir dire « non » ! On a le droit de pas vouloir être ami avec quelqu’un, ou avec les amis des amis !

3- Les 14-17 ans sont 18% a avoir déjà été contactés par des inconnus sur les réseaux sociaux.

Exact ! Faux !

48 % des 14-17 ans ont déjà été contactés par des inconnus sur les réseaux sociaux. Donc, prudence avec les faux profils et les pseudos...n’acceptez que des personnes de vos connaissances.

4- Les jeunes sont 59% à affirmer jouer en ligne avec des personnes rencontrées sur les plafeformes de jeux ?

Exact ! Faux !

Ce mode de jeu crée des rapports sociaux entre joueurs particulièrement forts, ça peut être au travers de communautés virtuelles de joueurs. Mais rappelons que le joueur est représenté par un avatar (une apparence que l’on prend, se représenter sous la forme d’un personnage dans le jeu). Savez-vous toujours qu’il y a dernière un avatar ? Comme sur les réseaux sociaux, n’acceptez pas d’invitation de personnes que vous ne connaissez pas.

5- Quelle application est la plus utilisée par les jeunes pour communiquer avec leurs parents ?

Exact ! Faux !

Le réseau social le plus utilisé par les adolescents pour communiquer avec leur parent est Messenger (80%). Vient ensuite WhatsApp (28%), Snapchat (22%), Skype (8%) et Instagram (6%).

Merci d'avoir participé, continuez avec les autres séries

Exact ! Faux !

Série 3 - Les amis et groupes sur les réseaux sociaux
C’est un sujet à découvrir !
Quelques questions simples pour commencer…C’est quoi finalement « un ami » à l’ère des réseaux sociaux numériques et des applications ? Est-ce que vous constituez des listes séparées d’amis pour mieux gérer votre communication ? Tous ces « amis » sont-ils du même niveau d’amitié ?
C’est un début ! La gestion des «amis » est encore pour vous un sujet à questionner, et vous apprendrez quelques bonnes pratiques pour limiter les dérives d’ « amis » qui ne le sont pas tant que ça ! Prendre du temps pour gérer ses paramètres de visibilité est un bon début.
Très bien !
Vous avez des connaissances sur le sujet. Continuez à être curieux, à prendre du temps pour gérer vos paramètres de visibilité, les réseaux sociaux, ça bouge beaucoup !

 

Série 4 – Les photos et vidéos, l’image de soi et des autres

Publier des photos et des vidéos sur les réseaux sociaux, répond aux mêmes règles que celles le droits d’auteur et de droit à l’image en général. Ainsi, publier des photos de ses amis ou de ses profs, ou trouver sur Internet, sans autorisation de leurs auteurs, peut poser problème. Nous sommes responsables de ce que nous publions, que l’on en soit l’auteur ou non. Les jeunes de 13 à 17 ans sont très préoccupés par leur image sur Internet et essaient de gérer la diffusion de leurs photos. Mais il y a encore beaucoup à faire pour les accompagner dans la connaissance de la diversités des risques liés à la diffusion d’images.

0%

1- "Taguer" (identifier) la photo d'une personne l'expose davantage sur les réseaux sociaux et sur internet en général.

Exact ! Faux !

La vérification des identifications (tag) est une option sur les réseaux sociaux qui permet d’approuver ou de refuser les identifications ajoutées à vos publications par d’autres personnes. En effet, une photo taguée du nom de la personne, l'expose davantage sur le net.

2- Mettre en ligne une vidéo sur un site communautaire tel que Youtube ou Dailymotion implique...

Exact ! Faux !

Le principe de ce genre de site est le partage. C’est d’ailleurs ce qui fait leur popularité. Il est intéressant de regarder la réponse concernant "la perte du droit d'auteur", en vérifiant dans les Conditions Générales d’Utilisation du site. Selon les sites, cette question du droit peut varier.

3- Le Dedipix est un jeu d’images sur les smartphones

Exact ! Faux !

De l'époque des blogs, cette pratique consiste à écrire son prénom ou une « envie » sur une partie de son corps (bras, jambes, torse, poitrine, parties intimes, etc.), en prendre une photo et la poster le blog d'un autre internaute. Cette pratique peut donner lieu à des dédicaces parfois dégradantes pour le jeune.

4- À qui appartient la photo vous postez sur Instagram ?

Merci de sélectionner 2 réponses correctes

Exact ! Faux !

Vous demeurez propriétaire des droits d’auteur sur la photographie ou la vidéo que vous postez sur le réseau. Toutefois, les conditions générales d'utilisation (CGU) comportent une clause de licence d’utilisation au profit d’Instagram. Instagram se défend de vouloir ou pouvoir vendre les photographies de ses utilisateurs à des tiers, mais la clause contenue dans leurs conditions générales laisse planer le doute quant à la latitude dont bénéficie Instagram pour utiliser ces photographies et autoriser des tiers à les utiliser à leur tour. (Depuis 2012, l'application appartient à Facebook,)

5- Les jeunes ayant déjà publié des contenus intimes représentent...

Exact ! Faux !

6% et déjà beaucoup et très imprudent, quand on sait comment il est facile de repartager une publication et la sortir du contexte de la sphère privée.

Merci d'avoir participé, continuez avec les autres séries

Exact ! Faux !

Série 4 - Les photos et vidéos, l'image de soi et des autres
C’est un sujet à découvrir !
Enormément de photos et d’informations privées circulent sans autorisation, le droit à l’image et la vie privée sont peu respectés. Gérer ses images et respecter celles des autres, c’est gérer sa e-réputation ! N'oubliez pas que, mêmes supprimées, les photos restent longtemps sur le net, et peuvent très vite nous échapper.
C’est un bon début !
Continuez à explorer le sujet. Gérer ses images et respecter celles des autres, c’est gérer sa e-réputation. Les images peuvent valoriser nos actions, nos réussites, partager des moments positifs de la vie… mais elles sont utilisée quelques fois pour des moqueries, du cyber-harcèlement… apprenons à être vigilant.
Très bien !
Au travers de ces quelques questions, nous comprenons que gérer ses images et respecter celles des autres, ne pas tout publier de sa vie privée et rien sur sa vie intime… c’est gérer sa e-réputation, c’est être un internaute responsable. Passez le message !

 

 

Série 5 – Les commentaires, provocation… et la liberté d’expression

La liberté d’expression est un droit fondamental. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 énonce :« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme, tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »
Ce droit fondamental n’autorise pas, pour autant, les expressions sans retenue !

La loi fixe des limites. En 1881, la liberté d’expression est inscrite dans les textes de loi et l’injure et la diffamation sont réprimées.  Le délit de « provocation publique » à la haine raciale est institué par l’article 1er de la loi de 1972, et en 1990, la Loi Gayssot réprime tout acte raciste, antisémite ou xénophobe, et fait du négationniste, un délit.
Ces limites posées par la loi sont évidement valables sur les réseaux sociaux, les forums…etc.

Ne participez pas aux discussions injurieuses, provocantes, diffamatoires, qui sont souvent du cyber-harcèlement. Même si vous n’en êtes pas à l’origine, vous seriez en tort. Pensez à votre e-réputation.

0%

1- Les filles déclarent avoir déjà été confrontées à des questions indiscrètes, du harcèlement, des insultes, des menaces et des moqueries. Elles représentent...

Exact ! Faux !

Les inquiétudes des filles concernant Internet restent très importantes pour tout ce qui relève des violences verbales interpersonnelles. Elles sont 56% à déclarer avoir été confrontées à des situations de harcèlement.

2- Des jeunes décident de créer un blog, avec la fonction commentaires ouverte. Ils souhaitent complètement maîtriser les dérives possibles. Pour cela, ils doivent...

Exact ! Faux !

Au détriment d’une pure liberté d’expression et de l’immédiateté, une lecture de chaque commentaire avant publication est le moyen le plus sûr pour éviter les dérives sur un blog dont vous êtes responsable. C’est ce que l’on appelle la modération a priori. Lorsque l’on relit et intervient après publication, on parle de modération a posteriori.

3- En 2019, les jeunes ayant déjà signalé un contenu inapproprié sur les réseaux sociaux, représentent...

Exact ! Faux !

Les jeunes sont 40% ayant déjà signalé un contenu. Les problèmes les plus rencontrés par près de 1900 adolescents (enquête Education Aux Ecrans en Normandie) se sont déroulés sur les plateformes suivantes : Facebook, Snapchat et Instagram.

4- Qui sont les personnes touchées par le cyber-harcèlement ?

Exact ! Faux !

Le Cyber-harcèlement concerne tout le monde. En France 16% des adultes de plus de 35 ans ont déjà subi des violences en ligne et 12% chez les jeunes âgés entre 6 et 18 ans.

5- Le happy slapping, c’est...

Exact ! Faux !

Cela consiste à filmer avec un téléphone portable l’agression physique d’une personne et à faire circuler la vidé́o de cette agression. Ce qui est bien évidement punissable par la loi.

Merci d'avoir participé, continuez avec les autres séries

Exact ! Faux !

Série 5 - Les commentaires, provocation... et la liberté d'expression
C’est un sujet à découvrir !
Soyons vigilants avec nos commentaires publiés trop rapidement, et au crédit que nous donnons à ceux des autres. Une maladresse peut être mal interprétée…et vite déraper.
C’est un bon début !
Continuez à explorer le sujet. Et prudence quand vous tombez sur des discussions provocantes. Même si vous n’en êtes pas à l’origine, vous seriez en tort si cela dégénère. La liberté d'expression n'autorise pas tout ! Pensez à votre e-réputation.
Très bien !
Au travers de ces quelques questions, nous comprenons que gérer toutes nos publications, y compris nos réactions à celles des autres, c’est gérer sa e-réputation, c’est être un internaute responsable. Passez le message !

Série 6 – Les pubs et les applications, où sont les coûts ?

À quelques exceptions près, le tout gratuit n’existe pas. Si les réseaux sociaux, les plateformes de jeux, les applications…proposent des services gratuits, c’est qu’il y a une source quelque part de financement, avec plus ou moins de transparence pour les utilisateurs, et les abus ne sont pas rares.
La publicité est un des moyens de financement et certains sites abusent à outrance des annonces publicitaires, ce qui n’est pas très agréable pour l’utilisateur. Les amateurs de sites de streaming illégaux feront l’expérience d’un genre de publicités abusives, certaines trompeuses, juste là pour générer des « clics » avec des faux boutons, ou servant à renvoyer vers des arnaques.
Un autre moyen de revenu est la collecte de données personnelles que l’on peut monnayer. Intéressez-vous au modèle économique de Facebook et à des clients.
 Facebook n’est pas le seul, les réseaux sociaux globalement se financent par la récupération de données et leur revente.

0%

1- Qu'est-ce qu'un SMS+ ?

Exact ! Faux !

SMS+ est un service de micro-paiement par SMS. Il est notamment utilisé pour les services de votes dans certaines émissions de télévision, de jeux, de personnalisation du mobile, ou de promo... via un numéro court SMS à 5 chiffres. Ces achats apparaissent sur votre facture mobile ou sont décomptés de votre crédit. Le coût peut aller de 0 Euro à 4,5 Euros. Regardez de coût d’un SMS+ avant de l’envoyer ! 

2- Un Freemium est une offre commerciale qui propose un service gratuit pour attirer un grand nombre d’utilisateurs.

Exact ! Faux !

Le freemium (mot-valise des mots anglais free :gratuit, et premium :prime) est une stratégie commerciale associant une offre gratuite, en libre accès, et une offre « premium », plus haut de gamme, en accès payant. 

3- Les jeunes sont 14% à dépenser plus de 10 euros chaque mois dans les jeux en ligne (achats d’équipements, vies...).

Exact ! Faux !

Vrai, et 8% dépenseraient plus de 50 euros chaque mois. (enquête Education Aux Ecrans en Normandie)

4- Les publicités des plateformes de streaming musical (Deezer, Spotify,…) servent en partie à…

Exact ! Faux !

Dans la version « abonnement gratuit » proposée par les plateformes de streaming musical, la publicités sert à financer les artistes. Dans le cas d’un abonnement « Premium » (Payant) celui-ci finance les artistes, la plateforme et les labels. 

5- Les jeux d'argent en ligne sont autorisés...

Exact ! Faux !

À partir de 18 ans... c’est la loi !

Merci d'avoir participé, continuez avec la dernière série

Exact ! Faux !

Série 6 - Les pubs et les applications, où sont les coûts ?
C’est un sujet pour vous à découvrir !
Comment se finance l’application gratuite que nous utilisons ? Est-ce que nous vérifions toujours les détails de nos factures d’internet et de notre smartphone ? Est-ce que nous regardons toujours le coût réel des services en ligne ? Voilà quelques questions pour commencer.
C’est un bon début !
Continuez à explorer le sujet. S’intéresser aux divers modèles économiques des services et environnements numériques, permet de comprendre les grands enjeux de notre société du numérique (économique, politique, philosophique, éthique, juridique…).
Très bien !
Vous semblez avoir des connaissances sur le sujet. Continuez à être curieux et à explorer les liens entre les choix économiques du numérique et les impacts sur les grands enjeux de société.

Série 7 – Infos ou Infox ?

Les jeunes de 14 à 17 ans s’informent à partir de quatre sources principales, les réseaux sociaux, la télévision, les parents et les amis.
Parmi les sources médiatiques, les réseaux sociaux sont leur première source d’information, mais ce n’est pas pour autant qu’ils leur accordent une confiance aveugle, bien au contraire. Comme pour tout le monde, vérifier l’authenticité d’une informations est un exercice complexe.
L’enjeu d’aujourd’hui est de se donner les moyens d’exercer notre citoyenneté dans une société de l’information et de la communication, et d’accompagner des “cybercitoyens” de demain, pour qu’ils soient actifs et éclairés.

0%

1- Quel est le terme anglais désignant les canulars qui circulent sur internet ?

Exact ! Faux !

Un hoax est un canular ou une rumeur infondée circulant sur Internet, notamment par le biais des réseaux sociaux ou par mail.

2- Quelle est la principale source d'information des 14-17 ans ?

Exact ! Faux !

Parmi les sources médiatiques, les réseaux sociaux sont leur première source d’information pour 83 %.

3- Quelles source d'information paraît la plus fiable pour les 14-17 ans  ?

Exact ! Faux !

Pour 45 % des jeunes, la télévision reste le média qui inspire le plus de confiance.

4- Une “désinformation” est une information manipulée ?

Exact ! Faux !

C’est une information partiellement ou complètement fausse dans le but de tromper le lecteur, de « nuire à quelqu’un.  C’est souvent un sujet de départ mais qui est ré-interpré́té, construit par des moyens dé́tourné́s. Par exemple en réutilisant des vieux articles de presse, des photos,  des faux documents ou des documents falsifiés...en changeant la date et le contexte.

5- Pour vérifier la source d’une photo sur Internet, je peux utiliser...

Merci de sélectionner 3 réponses correctes

Exact ! Faux !

InVID est une extension (du navigateur Internet) et une plateforme de l’AFP. Ce service permet de détecter, authentifier, vérifier la fiabilité de fichiers vidéos et images partagées sur les réseaux sociaux. Avec Google Image et le site Tineye, vous pouvez aussi faire une recherche inversée d’images déjà publiées sur Internet

Merci d'avoir participé à ce quiz, nous espérons qu'il vous a été utile et vous a donné envie d'approfondir quelques questions.

Exact ! Faux !

Série 7 - Infos ou Infox ?
C’est pour vous un sujet à découvrir !
Qu’est-ce qu’une information ? Quels sont les éléments indispensables pour confirmer sa fiabilité ? Répondre à ces questions simples (en apparence) est un très bon début.
C’est un bon début !
Apprendre à différencier une formation, une rumeur, une désinformation et une théorie complotiste, serait une bonne suite.
Très bien !
Vous semblez avoir des connaissances sur le sujet. Apprendre à maitriser plusieurs outils de vérification de l’information serait une bonne suite. À consulter, le site de l'AFP: https://factuel.afp.com/

3 thoughts on “Quiz – Réseaux sociaux, où en êtes-vous ? Testez vos connaissances

  1. Bonjour, petit souci technique pour le quizz. A chaque fois qu’on termine une série de questions, notre résultat s’affiche immédiatement, et on n’a pas le temps de lire la réponse donnée à la dernière question de chaque série. Merci quand même pour toutes ces infos bien utiles.

  2. C’est un bon quizz qui nous permet de non seulement savoir en quoi expose les réseaux sociaux sur nous et ce qu’on publie. Mais aussi sur quoi faire attention (les limites )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *